Copropriétés dégradées

Il existe un « Prêt copropriété dégradé » qui permet au propriétaire de financer des travaux de rénovation et d’amélioration votés en copropriété, qu’il s’agisse des parties communes comme des parties privatives. Le bénéficiaire doit être salarié d’une entreprise de plus de 10 collaborateurs. Il peut être soit propriétaire occupant du logement, soit propriétaire bailleur s’il s’agit de travaux pour l’amélioration de la performance énergétique.

Le montant du prêt ne peut excéder 10.000 €, remboursable sur 10 ans maximum à un taux de 1 %. Les fonds sont débloqués sur présentation de facture procès-verbal de la copropriété ayant voté les travaux. En savoir plus.