Une France de propriétaires ?

« 70 % de propriétaires ! », c’était l’objectif de l’ancien président de la république lors de sa campagne de 2007.

Entre temps la crise est passée par là et aujourd’hui la France compte 65 % de propriétaires. Ce taux moyen cache en fait bien des disparités selon l’âge et la classe sociale. Ainsi une étude du Crédoc montre que 70 % des hauts revenus sont propriétaires contre 46 % des classes moyennes et seulement un tiers des bas revenus.

Une étude de l’Observatoire AVendreALouer/OpinionWay de 2013 révélait que les propriétaires étaient composés à seulement 14 % de moins de 34 ans, contre 30 % de 35-49 ans et 40 % de plus de 60 ans. Ces disparités s’expliquent par la fièvre immobilière depuis le début des années 2000. Un appartement qui valait 100.000 €uros est désormais proposé à plus de 200.000 €.

Cette hausse vertigineuse a exclu du marché la majorité des jeunes actifs des classes moyennes et les primo-accédants.